Parcours de découverte en Gaspésie : de La Pocatière à Rimouski

Puisqu’il est courant de faire des échanges d’expériences entre passionnés de voyage, j’ai donc décidé de partager quelques détails de ma petite virée au Canada dans la péninsule de la Gaspésie. J’oubliais, moi c’est Sylvie, et je viens récemment de commencer ma découverte du monde. J’ai déjà passé quelques jours en Inde et réalisé un road trip en Afrique du Sud. C’est mon premier circuit dans la partie nord de l’Amérique. Pour ce qui est du choix du parcours, j’ai opté pour ce détour original, car je ne suis pas trop intéressée par les sites touristiques classiques et aussi parce que j’ai une amie, Julie, qui habite dans la région.

De la région de Kamouraska à la ville de la Rivière-du-Loup

Donc comme tous ceux qui ont réussi à organiser d’avance leur voyage au Canada , j’ai pris l’avion pour Montréal. Je n’ai pas eu à trouver un hôtel ou à me soucier du transport puisque c’est Julie qui s’est occupée de tout. Le premier jour a été consacré aux retrouvailles. Et puis, j’étais trop fatiguée pour faire autre chose.

C’est le lendemain que la véritable aventure a commencé. Julie nous emmena (elle a prévu de m’accompagner et de me faire visiter le pays) à Kamouraska dans la ville de La Pocatière. Sur le chemin, j’ai pu voir quelques-uns des villages de cette grande contrée. Les maisons construites à l’américaine bordent les rues. Nous nous sommes arrêtées quelques heures dans le centre-ville pour découvrir les boutiques et les ateliers locaux. De toute façon, la séance shopping a aussi été prévue depuis le départ. J’ai préféré m’en tenir à des objets souvenirs et quelques produits pratiques. Julie, elle, semblait bien connaître ce qu’elle recherchait dans chacun de ces enseignes. Avant de reprendre la route, ma copine m’a emmené voir le jardin floral et le fleuve Saint-Laurent qui, d’après elle, serait l’un des meilleurs attraits touristiques de la ville.

La prochaine destination a été la localité de Rivière-du-Loup dans le Bas-Saint-Laurent. Nous sommes arrivées sur les lieux en fin d’après-midi. Pour finir cette journée, nous sommes restées quelque temps dans le parc des Chutes. Le central hydraulique construit à côté de ces grandes cascades ne m’a pas vraiment empêché d’admirer le paysage. Mais Julie trouvait que les habitants devraient penser à mieux investir dans la protection de leurs sites historiques. Nous avons ensuite décidé de passer la nuit à l’auberge Mr James, un établissement bien connu situé au 167 rue Fraser. L’accueil a été bien chaleureux. Mais j’ai surtout apprécié l’aspect rustique des meubles, leur disposition et la simplicité de la décoration des chambres.

De la Rivière-du-Loup à Rimouski

Nous n’avons pas tout de suite pris la route qui mène à la ville de Rimouski. Julie voulait à tout prix me montrer le lac Pohénégamook et ses environs. Heureusement, il faisait beau et on pouvait bien voir les paysages luxuriants du lac. Par contre, je m’attendais à bien plus de ce circuit improvisé puisqu’en chemin, mon amie me parlait de diverses activités et de plage, peut-être qu’elle a estimé qu’on n’aurait pas le temps de rejoindre la prochaine destination en retardant encore plus le voyage.

Share
Facebooktwittergoogle_pluspinterestmail

aventures, expéditions, voyages sur mesure